This wine’s a bit flat (1) Ce vin est un peu plat (1)

Found with Daily Mail on line : Currently, bottle deliveries are usually dropped off by a courier – and someone needs to be at home to collect them. This often results in people missing deliveries and having to retrieve their order from a depot, which is no more efficient than picking a bottle up at the shop. A young entrepreneur has developed a slim-line wine bottle which can be posted through letterboxes. The plastic wine bottles have been flattened and made longer so they hold the regular level of 750ml (1.3 pints)

capture-decran-2017-02-17-a-16-03-11

Trouvé sur le site Daily Mail on line : Actuellement, les livraisons de bouteilles sont habituellement déposées par un courrier – et quelqu’un doit être à la maison pour les recueillir. Cela entraîne souvent des personnes manquantes livraisons et avoir à récupérer leur commande à partir d’un dépôt, ce qui n’est pas plus efficace que de choisir une bouteille à la boutique. Un jeune entrepreneur a développé une bouteille de vin mince, en plastique qui peut être glissée dans les  boîtes aux lettres.

Il contient la même quantité qu’une bouteille de 750ml mais a été aplati et fait plus longtemps pour qu’il puisse s’adapter à travers un espace standard dans une porte avant de boite aux lettres d’une boîte postale.

England wine industry under threat from viruses – Le vignoble anglais en danger

« La meilleure façon de prévoir le futur est de le créer » Tim COOK (né en 1960)

From Daily Mail London,  « England’s fledgling wine industry is threatened by a group of devastating plant diseases discovered in the country for the first time. Experts at the Royal Horticultural Society in recent months have identified four separate viruses which can obliterate grape crops. The diseases, spotted on vines at RHS gardens in Wisley, Surrey, and the National Fruit Collection at Brogdale. Kent, have damaged vineyards in wine-growing countries around the world. Outbreaks of the disease can result in reduced yields, delayed fruit ripening and overly-acidic grapes. The only way to properly deal with the problem is to pull up the plants, experts say »

Selon le Daily Mail à Londres  « L’industrie vinicole naissante de l’Angleterre est menacée par un groupe des maladies qui détruisent les vignes  découverte dans la pays pour la première fois.

Des experts à la Royal Horticultural Society (RHS), ces derniers mois ont identifié quatre virus distincts qui peuvent détruire les cépages. .Les maladies, repérés sur les vignes au jardins RHS à Wisley, dans le comté de Surrey et la National Fruit Collection  à Brogdale. Kent, ont endommagé des vignobles dans plusieurs pays.

La maladie cause des rendements réduits, une maturation des fruits retardée et et des raisins trop acides.La seule façon de résoudre correctement le problème consiste à arracher les plants de vigne. »

Les marronniers du 2 novembre

Palliatif« There was nothing more that could be done ? There is so much more to be done » Dame Cicely SAUNDERS (1918-2005)

Dans les médias, personne n’échappe aux maronniers[1], même pas les wine’s bloggers. Le jour des morts, pour moi, sera l’occasion aujourd’hui de rendre hommage à tous les professionnels des soins palliatifs pour la qualité de leur travail de prise en charge et de leur accompagnement des personnes en fin de vie. Le vin, entre autres, contribue au bien-être des patients pris en charge, au même titre qu’une alimentation adaptée et de grande qualité ou encore que la cigarette. la Maison de Gardanne, une unité de soins palliatifs des Bouches-du-Rhône (France) possède même une importante cave constituée grâce à une collecte faite lors de manfestations caritatives.

[1] Article de circonstance publé traditionnellement à certaines dates (Gilb. Mots contemporains, 1980) Source : ATILF http://atilf.atilf.fr/tlf.htm  

Extension du domaine du vin anglais

« Some say the world will end in fire, some say in ice » Robert FROST (1874-1963) 

« Le monde est une friteuse » Michel ROCARD (né en 1930)

Dès le mois de  décembre 2009,  nous avions découvert la qualité des bulles anglaises. Cette information a reçu une confirmation récente . Le réchauffement climatique aidant, le Royaume-Uni pourrait devenir à la moitié du siècle, un des principaux producteurs de vin du monde. D’autres régions du monde pourraient également devenir productrices : voir notre chronique d’avril 2013

Les cartes ci-dessous (source : New York Times ) nous montrent une extension vers le nord du Royaume-Uni, des zones viticoles. En 2080, l’Ecosse pourra produire du vin sur un terroir dont la géologie est proche de celle de l’Afrique du Sud. Les eaux-de-vie  de céréales fermentées n’ont qu’a bien se tenir… Le zinfandel arrive. Nous souhaitons une excellente année à tous nos lecteurs.

 Image

Comment refroidir son vin (2) ?

A propos de l’égalitarisme  :  « Tout le royaume sera en commun. Il n’y aura plus d’argent. J’habillerai tout le monde de la même livrée.» William SHAKESPEARE (1564-1616) « Henri VI »

Au mois d’août, dans une précédente colonne Comment refroidir son vin (1) ? , nous avions présenté différents dispositifs de refroidissement du vin. Aujourd’hui, le système le plus rapide est le micro-ondes inversé : D’habitude, le micro-onde fait réchauffer votre boisson, mais il peut aussi la faire refroidir.

Le V-Tex de la société Enviro-Cool  se présente comme un système écologique efficace pour refroidir une boisson en quelques secondes. Depuis les bouteilles de vin jusqu’aux canettes de soda, le système est capable de refroidir des liquides contenus dans tous types de contenants sans en perturber la gazéification, grâce à un système maintenant le liquide dans son état originel tout en baissant la température progressivement.

 Le micro-ondes inversé nécessite presque 80% moins d’énergie que la plupart des refroidisseurs qui existent actuellement avec un système de réfrigération, permettant aux consommateurs de faire des économies et de préserver l’environnement.

Where will “wines sales” growth come from ?

« La confidence n’est parfois qu’un  succédané laïque à la confession » Jules ROMAINS
(1885-1972) Les hommes de bonne volonté

 

Dans une conjoncture économique difficile, d’où viendra la croissance des ventes de vin ?  

  1. Bien sûr du marché asiatique, essentiellement la Chine.
  2. Lors de la chute éventuelle de l’euro : des Etats-Unis, de l’Australie, de l’Inde
  3.  Des vins dont le prix de vente est inférieur à 50 $
  4. Du développement de l’oenotourisme de proximité

 La croissance ne viendra pas :

  1. Des sites de ventes par internet
  2. De la consommation des  particuliers
  3. A cause des augmentation des taxes sur l’alcool
  4. Des pays européens

Des agences de notation pour le vin ?

« Les organismes de crédit sont les nouvelles armes de destruction massive » Gordon GEKKO dans Wall Street 2 d’Oliver Stone.

« Je crois que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées prêtes au  combat. » Thomas JEFFERSON (1743-1826)

« Les crises, on peut les prévoir , les adoucir, s’en préserver jusqu’à un certain point, faciliter la reprise des affaires ; mais les supprimer, c’est que jusqu’ici, il n’a été donné à personne. » Clément JUGLAR ( 1819-1905)

Dans le monde contemporain, les grandes agences de notation financière ont  un pouvoir considérable sur l’économie mondiale : Aujourd’hui  Fitch Moody’s et  Standard & Poor’s deviennent une menace pour la dette souveraine américaine. Bien ou mal, nous sommes pas  juges mais  d’abord confrontés à un  principe de réalité : Ces agences existent et représentent le meilleur et  le pire. Un oligopole a aujourd’hui le pouvoir de mettre en danger une société,  un pays ou une monnaie. Une telle menace existe-t-elle dans d’autres domaines ?   C’est la question que se posent deux journalistes du Frankfurter Allgemeine Zeitung le 10 juillet dernier.

Werner Spies pour le monde de l’art,  Robert Parker « market maker » pour le vin
représentent l’équivalent de cette capacité à influer sur le marché et sur ses
prix. Les 4.000 personnes accréditées chaque année au mois d’avril pour
déguster les vins en primeur à Bordeaux n’ont pas, sauf exceptions, la même
capacité ou qualité de jugement. D’autant que, avec Jancis
Robinson
nous croyons que la campagne  des primeurs à de moins en moins d’importance pour chacun : Les vins sont bus beaucoup trop jeunes, les évaluations sont utilisées pour fixer les prix:  «  Il faudrait retarder  les évaluations
jusqu’à l’annonce des prix….. »  Mais Jancis Robinson n’a pu en convaincre ses collègues américains, notamment Robert Parker. Même pour le négoce bordelais, les ventes ont moins d’importance car de  nombreux châteaux vendent aujourd’hui directement une part croissante de leur  production.

La philosophie du vin ?

Pour le Monde, dans le fond, ce serait un joli sujet de philosophie à proposer au bac. Commentez ce témoignage à charge  de Steve Schifferes

 » L’incapacité de prévoir la crise et le manque d’outils permettant de l’analyser ont alimenté le cynisme du public à propos de la fibre morale et de l’incompétence des principaux acteurs du drame. »

Nous sommes très tentés de  rajouter « du vin » après le mot crise. A ruminer avec un vin de  méditation vespérale !

Fière (Albion) de ses vins

« Dans la vie,   l’unique chose stable, c’est le mouvement, partout et toujours » Jean  TINGUELY (1925-1991)

En Angleterre, il n’y a pas que les bulles  anglaises qui ont du talent. Les amateurs de bons crus se sont précépités  sur   l’English Wine Week du 29 mai au 6 juin dernier. Les vignobles de  Carmel Valley en Cornouailles ont réalisé des démonstrations de dégorgement et proposé  des dégustations de vin effervescent. La cave Pebbeled présentait ses trois   vignobles issus de l’agriculture biologique. Le vignoble Kenton mettait en avant le monde des travailleurs de la vigne. Plein de bons vins qui en tromperaient plus d’un !

 

Exportations : La catastrophe continue

« Je préfère un homme à paradoxes qu’un homme à préjugés » Jean Jacques ROUSSEAU (1712-1778)

La consommation mondiale de vin est en baisse : La baisse a été particulièrement marquée en Europe, avec une chute de 6,5 % entre 2007 et 2009. En France et en Italie, la crise a en effet amplifié un déclin relativement ancien, notamment en raison des campagnes contre l’alcoolisme. Ce qui est nouveau, c’est que les pays importateurs comme l’Allemagne ou le Royaume-Uni, où la consommation progressait, ont eux aussi réduit leurs achats. Au niveau mondial, les pays où le marché du vin a progressé en 2009 sont extrêmement rares comme  le Brésil, l’Australie…