Wine producers, exporters & consumers 2017-2018

« Depuis la guerre, l’ENA aurait (parait-il) formé les meilleurs cerveaux au service de l’intérêt général. Cependant, depuis près de quarante ans, nous additionnons les déficits, la gestion déficientes et les réformes sabotées. »  Agnès VERDIER-MOLINIÉ

Since the war, the National School of Administration (it seems) has formed the best brains in the service of the general interest. However, for nearly forty years, we have added deficits, deficient management and sabotaged reforms. « Agnès VERDIER-MOLINIÉ

Mosel Valley

Le management du vin – Wine is business !

« Vous pouvez trouver sur Internet à peu près tout ce qui concerne une scène de crime. A partir du moment où vous savez quels éléments recherchent les médecins légistes et les experts scientifiques, vous pouvez leur dissimuler ou carrément leur faire découvrir des choses qui n’on aucune signification. » Roger Jon ELLORY (né en 1965)

« You can find on the Internet about any relation to a crime scene. From the moment you know what elements are looking for forensic and scientific experts, you can hide them or really  to discover things which does it no meaning.  » R. J. ELLORY (born 1965)

Deux récentes parutions dans le monde du management du vin. Il faut y ajouter les formations de base dispensées par les écoles de commerce et de marketing notamment la School of Wine & Spirits Business à Dijon et  l’INSEEC Wine & Spirits Institute  à  Bordeaux.

Two recent releases in the wine business :  There are the basic training provided by Wine Business Schools including the School of Wine & Spirits Business in Dijon and the INSEEC & Wine Spirits Institute in Bordeaux. Management du vin

management vin3

 

« 1855 » The end !

« L’homme d’Etat prépare la prochaine génération, le politicien, la prochaine élection » Richard NIXON (1913-1994)

For nearly 7 years, we are fighting with others bloggers against the practices of the 1855 site. According to Information of the newspaper  SUD-OUEST the holding company Herakles was finally established in judicial settlement, to the great relief of hundreds of aggrieved customers, the Bordeaux traders and their lawyers.

Depuis bientôt 7 ans, nous luttons, avec d’autres, contre les pratiques du site 1855. Selon une  Information du quotidien   SUD-OUEST la société-mère Héraklès a été enfin mise en règlement judiciaire, au grand soulagement des centaines de clients lésés, des négociants bordelais et de leurs avocats.Capture d’écran 2015-01-11 à 08.37.44

Pot-de-vin, bribe, bustarella !

Digital StillCamera« L’aubergiste, à la fin, consentit à donner les cinquante écus. Ils signèrent l’acte le lendemain. Et la mère Magloire exigea dix écus de pots-de-vin » Guy de MAUPASSANT  (1850-1893)  – Contes et nouvelles, tome 1

Qu’il soit  lyonnais ou de Californie, le pot, destiné a recueillir du vin, parfois nommé pichet ou  cruche voire broc, peut être constitué de matériaux très différents : Terre cuite, étain, verre, cristal, faïence ou céramique. Il a différentes capacités.

Au départ simple pourboire, le pot-de-vin est devenu péjoratif en se rapprochant de la corruption. On l’offre, on l’accepte ou on le touche sans le boire. Dans le langage des métiers des travaux publics, le pot-de-vin nomme un carrefour giratoire, un rond-point « avec la priorité donnée aux véhicules engagés sur l’anneau. La France compte 40.000, la moitié du nombre total dans la monde. » Le Point du 18/12/2014 –

Mais n‘en faites pas un instrument de mesure de la corruption dans les collectivités locales. Transparency  vous sera d’un meilleur conseil !

Eloge du vin… de Bordeaux


THINEY« Dans la compétition économique internationale, avant les plus gros mangeaient les plus petits ; maintenant, les plus rapides mangent les plus lents. » Klaus SCHWAB (né en 1938)  fondateur du Forum de Davos.

Auteur de nombreux ouvrages de références sur les vins du Bordelais, Marie José THINEY a écrit en 1992 un superbe Petit Guide d’Oenologie à l’usage de celle et de ceux qui veulent devenir connaisseurs en vins de Bordeaux, (Paru aux Editions Mollat à Bordeaux) que l’on peut encore trouver chez les bouquinistes spécialisés. Je ne résiste pas au plaisir de vous en faire partager la préface d’Alexandre de Lur Saluces. 

« Le vin est plus qu’une boisson traditionnelle attirante ; Il est un signe de civilisation. Son usage, comme son élaboration elle-meme, est subtil. Pour autant, il ne faut pas que le nouveau venu, le néophyte, soit abusivement intimidé par la complexite de ce qui est un produit de la nature, accouché par le viticulteur.

Depuis les temps antiques, l’homme transforme le jus de la vigne pour son usage. La vigne est une liane trés plastique qui s’adapte à beaucoup de conditions et permet d’obtenir   des   produits   très   différents. Le sens du goût merite par ailleurs à lui seul une étude dont de sérieux prémices peuvent être trouvés dans de récents ouvrages.

Ceci exposé, la dégustation est un art simple. Des dégustateurs débutants ne donnent pas d’opinions statitstiquement trés differentes de celles de dégustateurs chevronnés.

Si on aligne quelques carafes contenant, anonymement, des vins voisins mais différents sur des points comme l’ancienneté, l’Appellation, ou seulement le domaine d’origine, les préférences d’un groupe de dgustateurs débutants se liront tout de suite dans les niveaux des différents flacons plus ou moins sollicités: les uns diminueront plus vite que les autres . San expérience, les membres du groupe se rejoindront sur les principaux critéres, fussent-ils parfaitement subjectifs. Il a suffi de poser une question simple : Usez librement du vin que vous préférez.

A partir de cette observation, on peut chercher à fouiller la question et a élucider les causes de cette préférence, ou au moins à les verbaliser. On peut essayer de cerner ce qui distingue un vin de qualité un bon vin, un vin “noble” d’un autre apparaissant, par contraste, plus banal. On peut affiner ses impressions, se perfectionner. L’Académie du Vin de Bordeaux, dont l’objet est de contribuer au rayonnement de la civilisation du Vin, est très soucieuse de favoriser l’approche du monde de la dégustation, son perfectionnement et par ce biais, la dégustation éclairée des grands vins. Elle veut enseigner ou simplement rappeler l’usage approprié des grands vins, des différentes appellations de sa région, au cours d’un repas, qu’il soit de fête ou simplement de tous Jes jours. Comment conserver, soigner, présen ter, servir les grands vins de Bordeaux ?

C’est un monde qui confine a l’art, que découvrira le consommateur, que nous aimons mieux nommer    d’une maniére complice, «amateur».

Le sens du gout n’est pas sans comparaison avec le sens de l’ouie sans lequel il n’y aurait pas de musique, ni de melomane ou avec le sens de la vue dont ne peuvent se passer le peintre et ses admirateurs. Combien d’écrivains, de poètes ont-ils puisé leur inspiration dans une bouteille de vin de qualité ?

Dionysos n’est-il pas le verbe de Zeus ?

Nos bouteilles retrouvées dans des caves étrangères amies, y sont considérées comme de véritables trésors, ambassadeurs d’un art de vivre raffiné, élaboré au fil des générations dans notre vieux pays de culture.

C’est un peu de la qualité de la vie française que l’on retrouve aux quatre coins du monde dans des caves ou ces bouteilles sont précieusement collectionnées. Un soir de fête, ces flacons seront débouchés avec soins et mis en situation au cours d’un repas ou leur coin de France d’origine sera tacitement évoqué et ou sera rendu hommage aux hommes quiont, quelques années auparavant, assisté la nature.

C’est dire tout le prix que l’Académie du Vin de Bordeaux a attaché a cet ouvrage de Madame Thiney, qui vient, sans préjuger, conforter le rôle, la mission pédagogique de l’Academie en mettant a la portée de tous les notions simples mais nécessaires pour aimer et connaitre les vins de Bordeaux. »

Comte Alexandre de Lur Saluces – Grand Chancelier de l’Académie du Vin de Bordeaux  – Préface écrite en 1992

COUVERTURE

Jouer autour du vin (2) les modernes

A propos de la dépense publique : « Le gros morceau, c’est la Sécurité sociale, et dedans, la santé. Il faut une grande réforme du secteur. Les hôpitaux doivent s’occuper des gens qui ont vraiment besoin d’aller à l’hôpital, pas des grippes. Les médecins doivent s’occuper des pneumonies et non des gastros. Les gastros peuvent être gérées par les pharmaciens, à qui il faut donner un pouvoir de prescription. Ca, c’est une vraie réforme, mais elle doit se faire avec les partenaires sociaux. » Nicolas BOUZOU (né en 1976)

Après les jeux classiques >>  Jouer autour du vin (1) une seconde génération arrive aujourd’hui sur les tables, dans les débits de vins ou chez les producteurs. Il est possible de jouer en dégustant.

Fortuneo Vinea       contact  fortunovinea@orange.fr  33460 Margaux France

Capture d’écran 2014-11-26 à 17.02.35

Imaginez vous en actionnaire d’un domaine viticole que vous managez pour le valoriser. Pour cela vous devez produire le meilleur vin et conduire la démarche complète d’un vrai professionnel. Deux versions existent, avec dégustation virtuelle ou réelle, à laquelle est jointe une fiche sur le vin présenté. Fruit de plusieurs années de travail, ce jeu et ses différentes étapes ont été  validées par des professionnels du milieu du vin. Les matériaux ont été choisis dans le respect de l’environnement. Tous sont entièrement recyclables. La fabrication est française : la caisse et les plateaux en bois ont été réalisés à Saint-Médard en Jalles (Gironde) les jetons en bois, dans le Jura; les cartes, en région parisienne et le design, à Bordeaux. Vous pouvez même participer à des séances d’initiation ou à des compétitions.

Jeux d’échecs 

Chacun construit sa règle du jeu, il me semble qu’a chaque pièce prise , le verre doit être bu.

Jeux d'échecs

Jeux d’échecs

Jeu de l’oie 

Ma foi(e) , on est tout confit d’y jouer. Les alliances sont permises avec les rouges et les blancs. Idéal avec une dinde, pour  demain, c’est Thanksgiving

Jeu de l'oie

Jeu de l’oie

 

Bag-in-Box®, What is it ? c’est une caisse-outre.

Vignoble de Lavaux (Suisse)

Vignoble de Lavaux (Suisse)

« A l’échelle du globe, il aura fallu trente-huit-ans pour que cinquante millions de personnes utilisent la radio, treize ans pour la télévision, quatre ans pour le net, trois ans pour l’iPhone et …quatre vingt jours seulement pour l’iPad. » Karl PALL dirigeant de Google Autriche

Le cubitainer qui favorisait l’oxydation prématurée du vin par contact avec l’oxygène est en train de disparaitre complètement au profit de la caisse-outre, plus connue sous le nom  de sa marque déposée Bag-in-Box® ou BIB en abrégé. La caisse-outre a mis longtemps a s’implanter en France alors que le produit est disponible depuis plus de trente cinq ans.

Durant l’année 2014 dans les hypermarchés et supermarchés plus d’un litre sur trois est vendu dans ce contenant. C’était seulement 15% en 2006. L’aspect très pratique et le bon rapport qualité-prix lui ont permis de faire, si j’ose dire, une percée. La grande distribution s’y est progressivement mise, rassurée par le fort taux de réachat. Le prix moyen est évalué à 2.50 € le litre versus 4.50 €la bouteille. La qualité du vin  est apprécié par le consommateur, mais peu font la différence entre le vieux  « cubi » et le « BIB » notamment pour la durée conservation : Pas besoin de le mettre en cave ou à l’abri de la lumière, pas de date limite de conservation affichée (ne pas dépasser deux ans). Nouveauté : le BIB de un litre qui peut se mettre au réfrigérateur. Il mérite d’aller au-delà des barbecues et réunions champêtres. Inconvénient pour l’export : Il ne s’empile pas et le   vin doit être reconditioné sur place.

Des Bordeaux abordables

« Changer les choses, c’est comme entrer dans la Vallée de la mort, jusqu’au dernier moment, on ne sait pas quand on va en sortir » Emmanuel MACRON (né en 1977)

« The most effective way to cope with change is to help create it. » L.W. LINETT 

La maison Duclot la Vinicole, important négociant bordelais organise une nouvelle foids l’opération Carte sur Table, pour promouvoir une sélection de bordeaux de renom aux justes prix, en partenariat avec des restaurants parisiens de toutes catégories

Carnet de table   Des vins à prix raisonnables  

 

Cap au #Sud-Ouest (2) #wine #Napa #Sonoma #Gaillac #japon

« Pratiquer le « tam-tam » avec mes collaborateurs directs donne l’occasion d’un renvoi de son. C’est essentiel, car j’ai besoin de connaître le sentiment des autres et de tester mes idées sur autrui. » Christophe de MARGERIE (1950-2014)

Deuxième étape de notre périple dans les différents Sud-Ouest :

  • France : Pour faire ce vin à partir d’un cépage unique, le Mauzac, il n’est point besoin d’arroser. Manoir de l’Emmeillé – Gaillac sec – Appellation Gaillac Contrôlée – Cuvée Fleur de Mauzac 2012 –  C.& J. POUSSOU, Vignerons-Récoltants – 81140 Campagnac  T 05 63 33 12 80. Bien équilibré sur un poisson beurre blanc. inférieur à 10 €.
  • Etape depuis Gaillac, sur la route de Montauban : un restaurant à tendance hispanique Eskualduna, N20, 82350 Albias. 05.63.31.01.58. http://eskualduna.fr 
  •  Californie : Du 19 au 23 novembre 14, Flavor ! Napa Valley grande manifestation qui mèle démonstrations culinaires, dégustation de vins et humour.
  • Japon : Grand succès pour les deux jours de  NIPPON VINEXPO