Wine producers, exporters & consumers 2017-2018

« Depuis la guerre, l’ENA aurait (parait-il) formé les meilleurs cerveaux au service de l’intérêt général. Cependant, depuis près de quarante ans, nous additionnons les déficits, la gestion déficientes et les réformes sabotées. »  Agnès VERDIER-MOLINIÉ

Since the war, the National School of Administration (it seems) has formed the best brains in the service of the general interest. However, for nearly forty years, we have added deficits, deficient management and sabotaged reforms. « Agnès VERDIER-MOLINIÉ

Mosel Valley

Don’t panic !

« Quand des gens intelligents expliquent leurs idées à un orang-outang, cela améliore la qualité de leur prise de décision. » Warren BUFFETT (né en 1930)

« On ne peut prévoir les choses que quand elles se sont produites » Eugène IONESCO (1909-1994)

Pénurie de vin ?

Les journaux et le web s’en sont faits l’écho depuis quelques semaines. L’étude américaine de Morgan Stanley, qui annonçait le 29 octobre dernier  une pénurie mondiale d’ici 2016 semble basée sur des données pessimistes (voir graphique ci-dessous). L’Organisation Mondiale de la Vigne et du Vin   (OMV) annonçait le même jour des informations contraires.

Morgan Stanley

Revue de détail 

La banque d’investissement a tout prévu : La baisse de la production ajoutée à l’explosion de la demande de vin, notamment chinoise, entrainerait une pénurie de vin qui transformerait ce dernier en produit de luxe. Certes en 2012, la consommation de vin dans le monde était supérieure à la production. Il a fallu donc puiser dans les stocks pour satisfaire les demandes. En ce basant sur ce rythme production/consommation, Morgan Stanley a estimé que les stocks ne tiendraient pas.

De son coté, l’OMV a publié le même jour, les chiffres de la production mondiale  2013. Et pour la première fois depuis 2007, la production sera bien supérieure à la consommation. Environ 250 millions d’hectolitres bus, pour 281 millions produits.

Les prévisions des principaux pays viticoles en Europe témoignent d’une hausse parfois très importante cette année par rapport à la campagne précédente. C’est le cas de l’Espagne qui enregistre une hausse de sa production de 23% à plus de 40 millions d’hectolitres. En France et Portugal, l’augmentation est de 7% par rapport à 2012 (année faible). Le redressement le plus significatif s’enregistre en Roumanie, où la production de 2013 augmente de 79% par rapport à 2012, proche de 6 millions d’hectolitres.

Dans le journal « L’Expansion », le journaliste  Benjamin SIMMAT  spécialiste du marché international du vin nous dit que cette pénurie est inenvisageable : « La Chine (cinquième producteur mondial)  a des capacités de plantations très importantes. Tous les Etats des Etats-Unis, sauf l’Alaska produisent du vin »

Un vin d’encre

« Tous les grands événements et personnages de l’Histoire se répètent, la première fois comme tragédie, la seconde comme farce. » (Karl MARX 1818-1883) à propos de Louis Napoléon Bonaparte

Le Point du 15 août   nous révèle l’existence d’un stylo à encre de l’un des meilleurs crus de cabernet-sauvignon en Catalogne. Un liquide a été élaboré : il permet d’écrire sur du papier sans couler ni s’effacer.

En savoir plus    www.casamariol.com 

Best of rosés (4)

«Tout parti vit de sa mystique et meurt de sa politique » Charles PEGUY (1873-1914)

“Une vision sans ressources est une hallucination” Planificateurs du Pentagone”

Un rosé à boire avec l’été de l’hémisphère sud….  Les iles Canaries (Tenerife) possèdent un sol exclusivement volcanique. Les cépages Malvoisie s’y implantent malgré la faible rétention d’eau. Un autre cépage rouge, le Listān Negro produit un excellent rosé. Planté en Castille, depuis le XVI° siècle, ce cépage s’est répandu dans les colonies espagnoles jusqu’en Amérique (Mexique, Pérou). Aujourd’hui, les vignes sont protégées par des murettes en pierre, de forme semi-circulaires. (voir photo).  L’usage de la   macération carbonique est très répandu parmi les vignerons du cru. Vin fruité et très aromatique

Lanzarote

Carnet de cave

Iles Canaries : Los Bermejos   Rosado 2007

_________________________________________________________________________

I invite you to visit my blog, www.winesoftheworld.me

Please also follow me on Twitter @jpmcondrieu 

Best of rosés (3)

« Une crise est une chance. Il n’y a rien de pire que de gâcher cette chance »

Paul ROMER

« La balle qui vous tue ne vous frappe jamais entre les deux yeux. Elle vous atteint toujours à la tempe. Vous ne la voyez jamais venir parce que vous regardez forcément dans la mauvaise direction ». Jeff WACKER

En France, la Provence, mère spirituelle de tous les rosés, nous montre l’exemple. Château Roquefort –  L’ancienne propriété des princes des Baux, sise non loin de la Sainte Baume entre Marseille et Cassis, s’étend sur 24 hectares d’un sol argilo-calcaire. La culture est la plus naturelle possible, comme au Domaine du Jas d’Esclans – en rupture de stock. Pensez à réserver pour 2012. Peyrassol  nous amène dans les contreforts de Maures, toujours sur des sols argilo-calcaires.

L’Espagne n’est pas en reste sur la qualité du rosé du Campos de Enanzo, vaste domaine de 1500 hectares au sud-est de la Navarre. Le Enanzo Rosado, d’une belle couleur framboise, avec des arômes de fruits mûrs. En bouche, une grande douceur savoureuse.

Carnet de cave

 

 

2010 – La Chine, septième producteur mondial

« Ce n’est pas leur destination originelle qui confère à ces œuvres la signification des monuments, c’est nous sujets modernes qui la leur attribuons ( … ) Un crucifix roman n’était pas d’abord une sculpture , la madone de Cimabue n’était pas d’abord un tableau , même la Pallas Athénée de Phidias n’était pas d’abord une statue – les musées ont imposé une relation nouvelle avec l’oeuvre d’art .Ils ont contribué à délivrer de leurs fonctions les œuvres d’art qu’ils réussissaient à métamorphoser en tableaux jusqu’aux portraits  Ecrits sur l’art (1957) La Pléiade – Editions Gallimard – 2004. André MALRAUX (1901-1976)

Selon une étude de  IWSR International Wine and Spirit Record, la Chine vient d’intégrer le Top Seven des premiers producteurs mondiaux de vin. Elle va atteindre une croissance de 77% de sa production à l’échéance de 2014. Avec la plus forte  augmentation du monde sur 5 ans, les Chinois sont les leaders du secteur avec les Etats-Unis et la Russie. La principale région de production est située au sud de Shanghaî Le trio Italie-France-Espagne assure la moitié de la production mondiale de vin. Les rosés et les effervescents sont en croissance. L’Italie est le premier exportateur en volume, La France le premier en valeur.

Les exploits du vin rosé

« Il y a un moyen de savoir si un homme est honnête. Demandez-le-lui. S’I répond “Oui”, vous savez que c’est un escroc » Groucho MARX (1890-1977)

Victime l’année dernière d’une inutile guerre des rosés initiée par l’Union Européenne (UE), le vin rosé a fait l’objet de 12 colonnes assorties de nombreux commentaires depuis les origines de ce blog en août 2006. Certains lecteurs sont sévères. Mais le rosé prend aujourd’hui sa revanche. Il représente 8% de la production mondiale du vin. Alors que la crise frappe les ventes mondiales de rouge et de blanc, le vin rosé reste à la mode et sa consommation augmente dans le monde entier. 

 La France produit 28% de la production mondiale devant l’Italie (21%)  et l’Espagne (18%). L’UE produit  les ¾ de la production mondiale. Tous les indicateurs passent au vert : production, consommation et hausse des prix. Le Brésil apprécie nos rosés, notamment les pétillants. Les Etats-Unis représentent 15% des exportations de rosé, le Canada 9%.

Découverte de la Rioja (2)

« Victory has a thousand fathers, defeat is an orphan» John Fitzgerald KENNEDY (1917-1963)

Cette année, l’automne est majestueux dans la Rioja. Les feuilles de vigne ont viré au rouge orangé. Elles frémissent au vent venu de l’Atlantique. Nous avions  évoqué les bienfaits de la vinothérapie ® dispensée dans l’hôtel dessiné par Frank  Ghery  : Le Marquès de Riscal  partie intégrante d’une magnifique propriété viticole.    

La Rioja préfère utiliser les vielles méthodes de culture de la vigne,alliée aux techniques de vente les plus modernes. Si beaucoup de propriétés en restent à la politique des mélanges à la champenoise, aujourd’hui certains vignerons de la Rioja retournent  vers la politique du terroir, vers le sens du territoire. Quitte à adopter une terminologie bourguignone chez certains vignerons (climat, grand cru, premier cru) 

Cépages  autorisés en Rioja : Cabernet sauvignon, Chardonnay, Garnacha blanca (0,2%), Garnacho (ou Garnacha tinta) (18%), Graciano (1%), Malvasía riojana (0,3%), Mazuelo (ou Cariñena) (4%), Merlot, Tempranillo (62%), Viura (ou Macabeo) (14%).  

Carnet de cave  

Bodegas Riojanas  défenseur de la tradition 

Bodegas Faustino   cibler les « gran riservas » à 60 Euros 

Bodegas Miguel Merino  vins harmonieux et typés

Fausse première place !

« Les crises, on peut les prévoir, les adoucir, s’en préserver jusqu’à un certain point, faciliter la reprise des affaires ; mais les supprimer, c’est que jusqu’ici, il n’a été donné à personne. » Clément JUGLAR (1819-1905)

Selon les statistiques provisoires de l’ Organisation Internationale du Vin, la France serait redevenue en 2009, premier producteur mondial de vins (en quantité). C’est à plusieurs égards une mauvaise nouvelle :   

  • Dans le village mondial du vin, ce n’est pas forcément un signe de dynamisme. Il faudra attendre les résultats en valeur de la production et des exportations (en forte baisse) pour confirmer ces informations.
  • La récente manifestation des vignerons européens à Montpellier (France) témoigne d’un malaise profond. Dans le Languedoc, les pertes à l’hectare dépassent les 1000 euros chez certains vignerons.
  • Il ne suffit pas de produire, encore faut-il  vendre le vin produit. Nos récentes colonnes montrent la difficulté de ce travail.
  • La différence avec l’Italie est faible  :  45,7 millions d’hectos pour la France, 45,5 pour l’Italie et 34,2 pour l’Espagne qui sont les trois plus gros producteurs en Europe
  • Les quantités produites dans l’hémisphère sud se stabilisent : Baisse en Afrique du Sud et en Australie, légère croissance au Chili et en Argentine

Découverte de la Rioja (I)

« Les ambitions sont souvent préférables aux convictions » Edgar FAURE (1908-1988)

En Espagne, comme en France ou en Italie la consommation annuelle de vin est estimée à environ 60 litres par habitant. Le vignoble ibérique s’étend sur plus d’un million d’hectares. Le pays est un des principaux producteurs mondiaux. La carte viticole est une véritable mosaîque, où toutes les provinces du pays sont présentes. A l’intérieur de ces provinces, l’INDO (Instituto Nacional de Denominaciónes de Origen), a défini des zones ayant droit à l’appellation DO. (Denominacíon de Origen) équivalent des AOC françaises et depuis 1991 l’appellation DOC (Denominacíon de Origen Calificada) d’un niveau de qualité supérieure aux D.O. complète ce système. Une quarantaine d’appellations sont ainsi reconnues. Pour les vins rouges, les principaux  cépages  sont le Grenache (Granacha) le Tempranillo, le  Monastrell, le  Carignan (Cariñena) le le  Merlot.

Parmi les grands (vins) d’Espagne, les deux meilleures appellations pour le vin rouge sont Rioja et Ribera del Duero. Ces vins sont puissants, concentrés mais le fruit reste dominant. La Rioja développe des notes de fraise alors que le Ribera del Duero est assez boisé et développe des notes de prune et de mûre. L’appellation Ribera del Duero, dans la région viticole Castilla Y Leon, s’étend dans les provinces de Soria, Valladolid et surtout la province de Burgos.  

Cette année, l’automne est majestueux dans la Rioja….A suivre.