Les vins du 45° (1) – The 45th parallel wines (1)

« L’assassinat n’a jamais changé l’histoire du monde » Benjamin DISRAELI (1804-1881)

En suivant le quarante cinquième parallèle, nous avons exploré différentes régions : l’Oregon, la vallée du  Rhône  puis la Chine. et bien sur, dans ce blog en permanence le Bordelais..

Cellar’s Book 

  • Left Coast Cellars  Truffle Hill  Chardonnay 2009

    Truffle Hill is one of the most unique places on the Left Coast Cellars estate. Home to 4 acres of European Black Truffle-inoculated hazelnut trees, shrub roses and holly oaks this dual varietal vineyard is planted with 5 acres of Chardonnay in an ancient sea bed near the top of the hill. 2009. the vineyards are planted in fractured stone soils of varying slopes, orientations and and elevations. The grapes for this wine have been hand tended and harvested. Aged an fermented half in stainless steel, half in French oak. This chard bridges the gap between New Worfd and Old World styles of Chardonnay. Pair with poultry, Brie cheese, oysters from Pacific Ocean and roasted eggplant.Gauche côte caves truffe Hill Chardonnay 2009

  • Truffe Hill est un lieu unique sur la propriété Left Coast Cellars – Terrain de 4 acres de noisetiers européens de l’espèce Black Truffle, de rosiers et de chênes. Dominé par le Pinot noir, ce vignoble est également composé de 5 hectares de Chardonnay dans un ancien lit de mer ancienne près du sommet de la colline. 2009. les vignobles sont plantés dans des sols de pierres fracturées des pentes variées, avec diverses orientations et élévations. Les raisins de ce vin ont été récoltés à la main. La fermentation a eu lieu en deux temps : pour moitié dans des cuves  en acier inoxydable, moitié en chêne Français. Ce vin fait le lien entre les styles de Chardonnay du Nouveau Monde et du  Vieux Monde. L’alliance se fait avec de la volaille, du fromage de Brie, des huîtres de l’océan Pacifique et des  aubergines grillées.

« 1855 » The end !

« L’homme d’Etat prépare la prochaine génération, le politicien, la prochaine élection » Richard NIXON (1913-1994)

For nearly 7 years, we are fighting with others bloggers against the practices of the 1855 site. According to Information of the newspaper  SUD-OUEST the holding company Herakles was finally established in judicial settlement, to the great relief of hundreds of aggrieved customers, the Bordeaux traders and their lawyers.

Depuis bientôt 7 ans, nous luttons, avec d’autres, contre les pratiques du site 1855. Selon une  Information du quotidien   SUD-OUEST la société-mère Héraklès a été enfin mise en règlement judiciaire, au grand soulagement des centaines de clients lésés, des négociants bordelais et de leurs avocats.Capture d’écran 2015-01-11 à 08.37.44

Aujourd’hui ? l’inquiétude des #taux

« Rappelons quelques éléments de comparaison : L’Allemagne a dégagé en 2013 un excédent commercial de 198 milliards €, la France un déficit de 60 milliards. Le taux de chômage en Allemagne est de 4,9 %, de 10,2 % en France. Les comptes publics allemands sont à l’équilibre, ceux de la France en déficit de 4,3 %. Malgré ces chifres, beaucoup continuent à essayer de nous vendre l’idée que c’est l’Allemagne qui fait fausse route et que l’obsession de l’austérité de Mme Merkel est responsable de tous nos maux. » Pierre-Antoine DELHOMMAIS – Le Point du 23 octobre 2014.

D’habitude, les vignerons surveillent les taux de rendement de la vigne à l’hectare, ou le titre alcoométrique volumique, c’est à dire l’indication en pourcentage de la quantité d’alcool pur contenue dans un vin. Aujourd’hui mercredi, les données à surveiller viendront de la Réserve Fédérale Américaine (Fed) qui publiera un communiqué sur l’évolution des taux directeurs américains. Après 6 ans de facilités financières ( quantitative easing), les spécialistes nous annoncent une réduction progressive de ces facilités, à partir du second trimestre 2015. Cette évolution laisse penser à une freinage de l’économie mondiale avec ses conséquences sur les achats/ventes de vin. Jeudi, la publication des chiffres du PIB américain pour le troisième trimestre donnera des indices supplémentaires sur le sens de ces évolutions. La réduction des liquidités ne favorisera pas la vente des vins worlwide

Faites la foire aux #vins….autrement (2)

th« Il est interdit, sous peine d’amende, de prononcer dans ce bureau les expressions suivantes : il y a un problème : 5 euros. Je suis inquiet : 10 euros. Ce n’est pas possible : 15 euros… » Et surtout : « On a toujours fait comme ça : 20 euros. » Bruno BEZARD, directeur du Trésor au Ministère des Finances (2014)

Pour les wines@geek qui sont plus enclins à surfer sur la  « toile » qu’aller chez le « vigneron » ou le  « caviste », il convient d’être prudent : Sur la Toile, il y a des tonneaux percés ou des vendeurs qui ne sont pas des foudres de guerre. Voici notre sélection bricks and clicks  

Carnet de cave 

Les meilleurs sites

www.millesima.fr

Un des plus anciens dans le domaine, très grand choix de grande qualité en France et dans le monde entier. Une garantie pour les achats de Bordeaux en primeur. Entrepôt à Bordeaux.

www.wineandco.com

Egalement un pionnier avec un des sites les plus ergonomiques, avec de nombreuses façons de faire des recherches.

http://vinotheque-bordeaux.com

Institution bordelaise en face du Grand Théâtre, qui a créé un site très complet. Maison solide avec des valeurs confirmées. La visite de la boutique est indispensable.

Dans la moyenne

lerepairedebacchus.com

Maison trentenaire et sérieuse qui se spécialise dans les bons vignerons indépendants. Réseau de boutiques en Ile-de-France.

ventealapropriete.com

On refait le match ! Trois sélectionneurs de renom : Olivier Poussier (Meilleur Sommelier du monde 2000) et Christian Martray (chef sommelier de l’Albert 1er à Chamonix), secondés par Alaric de Portal, jeune dégustateur à la Revue du Vin de France. Ce site mêle à la fois de vins connus à bon rapport qualité/prix  et des vins peu connus et peu couteux.

A encourager, ils démarrent…

http://vigneronsdexception.com

Ce site se spécialise surtout dans les vins du monde. Très beau choix dans la Vallée du Rhône. Pas de ventes de bouteilles à l’unité.

A éviter à tout prix !

1855 et ses filiales>> ChateauOnline, CavePrivée, Chais de la transat

No comment.Vous en saurez plus sur le forume de la Revue du Vin de France et sur le site de « Que Choisir ? »

>>  www.abus1855.org     >>  Forum RVF     >>   revue que choisir

Faites la foire aux vins….. autrement (1)

« Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis elle est considérée comme ayant toujours été une évidence. » Arthur SCHOPENHAUER, (1788-1860) 

« La balle qui vous tue ne vous frappe jamais entre les deux yeux. Elle vous atteint toujours à la tempe. Vous ne la voyez jamais venir parce que vous regardez forcément dans la mauvaise direction ». Jeff WACKER

Bien sur, vous pouvez arpenter les travées des supermarchés, avec votre hebdomadaire préféré sous les yeux, et choisir vos bouteilles de l’hiver. Mais la manière la plus conviviale de gouter et d’acheter du vin, c’est de se rendre chez un viticulteur.  Notre blog ne manque pas de bonnes adresses.

Carnet de foire aux vins   –  Géant Casino

  • AOC Corbières Boutenac – Château La Voulte Gasparets 2012 – 17.95 €
  • AOC Saint Estèphe – Château Haut-Marbuzet 2011 – 27.95 €

Carnet de caviste  – Les Jardins de Saint Vincent T 03 84 66 21 75 – 49 Grande Rue, Arbois Jura

  • AOC Arbois – Arbois Pupillin Chardonnay Fonteneille – Domaine de la Pinte 2011
  • AOP Côtes du Jura – chardonnay à la Percenette – Domaine Pignier 2012

Immobilier : Eviter les agences ?

« En retournant l’adage de Stendhal dans sa « Vie de Rossini » Pour un pays comme pour un individu, ce n’est pas tant d’être pauvre qui fait le malheur, c’est de le devenir. » Robin RIVATON  – Les Echos – août 2014

Nous avions évoqué dans cette colonne les charmes d’un  l’investissement liquide  : le vin http://wp.me/p2iz4g-7N  – Mais aujourd’hui, le liquide ne suffit plus : Que ce soit pour acheter (ou vendre) un domaine viticole en Bourgogne, une belle maison dans les vignes du Comtat Venaissin ou un appartement quai des Chartrons (Bordeaux), les outils et les méthodes changent très rapidement. Finies sont les agences immobilières traditionnelles qui gérent leur portfeuilles de biens à vendre, malgré leurs annonces vidéos sur internet ; Finies les recherches sur les sites d’annonces immobilières et les queues dans les montées d’escalier parce que cinquante personnes souhaitent visiter le même bien.

 Aujourd’hui, l’acheteur potentiel peut établir un cahier des charges décrivant le profil du bien, de la propriété, du vignoble qu’il souhaite acheter et passer par un courtier qui va l’aider à franchir toutes les étapes de l’acquisition : recherche du bien, présentation de différents bien après visites par le courtier (pas de visites inutiles) négociation du prix, asssitance juridique lors des phases de compromis et d’acte de vente. Le gain de temps est appréciable, le coût modique (entre 2 et 3 % de la valeur d’acquisition), aucun frais engagé si la transaction n’aboutit pas.

 Aujourd’hui, les acheteurs de vignoble se répartissent en quatre profils distincts :

  • Les clients régionaux de la filière viti-vinicole qui connaissent déjà le terroir et les circuits de distribution.
  • Un vigneron qui a une relation avec un investisseur en mal de diversification et qui lui confiera l’exploitationde la propriété.
  • La clientèle française ou étrangère : Par exemple, des Anglais qui ont vendu leur maison de Londres pour 5 millions d’euros et qui veulent acheter un vignoble avec un logis près de la cave.
  • Enfin, les grands groupes et négociants français ou étrangers qui souhaitent acquérir de nouvelles propriétés ou châteaux.

 

Sélection d’adresses de courtiers / acheteurs

1) Acheter (vendre) un vignoble, un domaine viticole…

Thibaud Desprets, La Croix-Valmer (Var) Proprietes et domaines

CIMEX (Belleville-sur-Saône -) CIMEX

Michel Veyrier, Bernard Cabanis (Vinea à Montpellier) VINEA

Olivier Vizerie (Millésime Immobilier à Bordeaux) Millesime-immobilier

Le Bureau Viticole (Saint-Rémy-de- Provence) Le Bureau Viticole  

2)  Acheter une maison, un appartement…

www.net-acheteur.com

http://detectimmobilier.com

http://www.monchasseurimmo.fr

http://www.esenceo.fr

http://www.coteacheteur.com/fr

America first : Derrière les chiffres ?

« L’ennui est que pour qu’il y ait cohésion, il faut qu’il y ait cohérence. Entre les objectifs d’abord, entre les moyens mis en œuvre pour les atteindre ensuite. Or, dès qu’on entre dans la définition des objectifs, l’ambiguïté apparaît. Le pouvoir est naturellement le lieu des intérêts égoïstes » Françoise GIROUD (1916-2003) La comédie du pouvoir

Selon l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin,  les Etats-Unis sont devenus le premier marché du vin avec plus de 29 millions d’hectolitres dépassant la France dont la consommation est en baisse de 7% avec plus de 28 millions d’hectolitres (chiffres 2013). Par habitant, le consommateur français garde sa suprématie (chiffres 2011) avec 1.2 bouteille par semaine, soit six fois plus que l’amateur de vins d’outre-Atlantique. La production mondiale de vin augmente alors que la consommation est en baisse de 1% à 239 millions d’hectolitres (chiffres 2013).

Le transport du vin ne coûte rien !

loadingramp-transport« Si tu traverses l’enfer, ne t’arrête pas » Winston CHURCHILL (1874-1965).
« La vie c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre », Albert EINSTEIN (1879-1955)

Avec du volume (un container), le transport du vin (par avion, par bateau) ne coûte rien : Acheminer une bouteille de Chardonnay provenant du Cap (Afrique du Sud) jusqu’à un supermarché de Mâcon coûte moins d’un euro par bouteille. Même sur des bouteilles à bas prix, tous les vins doivent donc craindre la concurrence des vins du Nouveau Monde sur leur propre marché.

L’étrange faillite de «1855»


« J’ai des questions à toutes vos réponses » Woody ALLEN (né en 1935)

« La balle qui vous tue ne vous frappe jamais entre les deux yeux. Elle vous atteint toujours à la tempe. Vous ne la voyez jamais venir parce que vous regardez forcément dans la mauvaise direction ». Jeff WACKER

 Nous avions chroniqué en novembre 2007  sur les simulacres de dégustation organisée par cette société. En avril 2008, nous nous étions livré à l’exercice comparatif  des prix avec un vin de Sicile. Puis un communiqué du 10 octobre 2013 nous annonce que la société Héraklès  , maison mère de 1855 déclare « s’être placée hier sous la protection du tribunal de commerce de Paris, en demandant l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire, afin de mettre en place un plan de traitement global et équitable des derniers clients attendant des bordeaux primeurs ». « Les filiales opérationnelles du groupe – 1855, ChateauOnline, Caves de la Transat et Cave Privée – ne sont aucunement concernées par cette procédure », précise le communiqué. Mais….

Capture d’écran 2013-12-14 à 03.04.25

Le 29 octobre, un client passe commande d’une bouteille de Chateau d’Yquem d’après l’annonce ci-dessus. Prix 195 € : L’écart avec le prix du marché annoncé  est très exagéré, mais les comparateurs de prix lui indiquent que ce prix est acceptable. Le débit de cette somme est effectué sur sa carte bancaire, le 29 octobre, le jour même de la commande. Notons que la plupart des grands opérateurs (Amazon) débitent l’achat le jour de l’expédition.

Puis un message du  4 décembre : « Vous avez passé une commande auprès de 1855 et nous vous en remercions …Nous avons été informés par notre fournisseur que l un de vos vins n est plus disponible dans le millésime initialement commandé :- Château d’Yquem 1996 » Le même message contient une proposition de substitution à la marchandise manquante avec le millésime 2002 : Pas de précision de prix. Après renseignement, le prix proposé pour le 2002 est de 175 €, mais la différence de prix lui serait restituée sous forme d’avoir !  

Refusant cette offre, le client a demandé le 5 décembre le remboursement intégral de la commande. Alors qu’il est tout à fait courant de créditer un client sur sa carte de paiement, il lui est demandé un relevé d’identité bancaire ! Cela fait gagner du temps et de la trésorerie. Le client ne sera jamais remboursé –  No comment !   

Revue de presse  

La   Revue du Vin de France de décembre 2013  nous en dit plus sur cette étrange faillite.

Don’t panic !

« Quand des gens intelligents expliquent leurs idées à un orang-outang, cela améliore la qualité de leur prise de décision. » Warren BUFFETT (né en 1930)

« On ne peut prévoir les choses que quand elles se sont produites » Eugène IONESCO (1909-1994)

Pénurie de vin ?

Les journaux et le web s’en sont faits l’écho depuis quelques semaines. L’étude américaine de Morgan Stanley, qui annonçait le 29 octobre dernier  une pénurie mondiale d’ici 2016 semble basée sur des données pessimistes (voir graphique ci-dessous). L’Organisation Mondiale de la Vigne et du Vin   (OMV) annonçait le même jour des informations contraires.

Morgan Stanley

Revue de détail 

La banque d’investissement a tout prévu : La baisse de la production ajoutée à l’explosion de la demande de vin, notamment chinoise, entrainerait une pénurie de vin qui transformerait ce dernier en produit de luxe. Certes en 2012, la consommation de vin dans le monde était supérieure à la production. Il a fallu donc puiser dans les stocks pour satisfaire les demandes. En ce basant sur ce rythme production/consommation, Morgan Stanley a estimé que les stocks ne tiendraient pas.

De son coté, l’OMV a publié le même jour, les chiffres de la production mondiale  2013. Et pour la première fois depuis 2007, la production sera bien supérieure à la consommation. Environ 250 millions d’hectolitres bus, pour 281 millions produits.

Les prévisions des principaux pays viticoles en Europe témoignent d’une hausse parfois très importante cette année par rapport à la campagne précédente. C’est le cas de l’Espagne qui enregistre une hausse de sa production de 23% à plus de 40 millions d’hectolitres. En France et Portugal, l’augmentation est de 7% par rapport à 2012 (année faible). Le redressement le plus significatif s’enregistre en Roumanie, où la production de 2013 augmente de 79% par rapport à 2012, proche de 6 millions d’hectolitres.

Dans le journal « L’Expansion », le journaliste  Benjamin SIMMAT  spécialiste du marché international du vin nous dit que cette pénurie est inenvisageable : « La Chine (cinquième producteur mondial)  a des capacités de plantations très importantes. Tous les Etats des Etats-Unis, sauf l’Alaska produisent du vin »