This wine’s a bit flat (2) – Ce vin est un peu plat (2)

« Quand la vérité est enterrée sous terre, elle pousse, elle s’étouffe, elle rassemble une force si explosive que le jour où elle éclate, elle souffle tout avec elle. » – « When truth is buried underground it grows, it chokes, it gathers such an explosive force that on the day it bursts out, it blows up everithing with it. » Emile ZOLA ( 1840-1902)

veryflatjpg-copie

 

Il existe également des bouteilles encore plus plates, sans vin, pour la décoration. Confiez-lui vos bouteilles préférées et Nancy WILSON les transformera en bouteille plate pour les accrocher où vous voulez.

There are also bottles even flatter, without wine, for decoration. Entrust her your favorite bottles and Nancy WILSON will turn them into a flat bottle to hang them where you want.

Nancy WILSON                Glass Artist  3731 N Gove – 98407 Tacoma WA – USA          gtp3731@mac.com

http://www.meltednotsmahed.com

 

 

This wine’s a bit flat (1) Ce vin est un peu plat (1)

Found with Daily Mail on line : Currently, bottle deliveries are usually dropped off by a courier – and someone needs to be at home to collect them. This often results in people missing deliveries and having to retrieve their order from a depot, which is no more efficient than picking a bottle up at the shop. A young entrepreneur has developed a slim-line wine bottle which can be posted through letterboxes. The plastic wine bottles have been flattened and made longer so they hold the regular level of 750ml (1.3 pints)

capture-decran-2017-02-17-a-16-03-11

Trouvé sur le site Daily Mail on line : Actuellement, les livraisons de bouteilles sont habituellement déposées par un courrier – et quelqu’un doit être à la maison pour les recueillir. Cela entraîne souvent des personnes manquantes livraisons et avoir à récupérer leur commande à partir d’un dépôt, ce qui n’est pas plus efficace que de choisir une bouteille à la boutique. Un jeune entrepreneur a développé une bouteille de vin mince, en plastique qui peut être glissée dans les  boîtes aux lettres.

Il contient la même quantité qu’une bouteille de 750ml mais a été aplati et fait plus longtemps pour qu’il puisse s’adapter à travers un espace standard dans une porte avant de boite aux lettres d’une boîte postale.

Conserver son vin ? To keep his wine ? (1)


On croyait la géographie immuable, du moins dans nos jeunes classes où l’on se réfugiait souvent en elle pour se protéger des soubresauts de l’histoire ; on apprend qu’elle est aussi « mouvante » », Corinne VADCAR

It was believed the unchanging geography, at least in our youth classes where one often refuge in it to protect itself from the ups and downs of history; We learn that she is also « moving »», Corinne VADCAR

ENOMATICSi les restaurants et les bars à vins utilisent les machines  Enomatic   et   Vinomatic  pour conserver trois semaines les bouteilles entamées – photo ci-contre – les particuliers sont face à une multitude de concepts plus ou moins efficaces pour conserver quelques jours une bo23768_zoom1uteille entamée. Le plus récent est AirCork – photo ci-contre Composé d’une petite pompe et d’un ballon en latex. Pas d’injection de gaz ou de pompe à air. 25 € chez  http://www.shop-vinturi.fr   Un peu moins cher  EPIVAC 18 € chez Amazon, une pompe à vide très robuste fabriquée par Peugeot. J’en possède une depuis plus de trente ans – Photo ci dessous

 

If restaurants and wine bars use Enomatic and Vinomatic machines to maintain three weeks started bottles – photo – People are faced with a multitude of more or less effective concepts to keep a few days a bottlle. The most recent is AirCork – consists of a small pump and a balloon in latex. No injection of gas or air pump. €25 in http://www.shop-vinturi.fr

A little cheaper   EPIVAC  €18 at Amazon, a heavy-duty vacuum pump manufactured by Peugeot. I have one for more than thirty years – Look at the pictures

 

EPIVACJPG

 

Les mystères de Rocamadour – The mysteries of Rocamadour

« Pour vivre avec les règles, il faut apprendre à les contourner » Matthew BOMER (né en 1977)

« To live with the rules, he must learn to bypass them » Matthew BOMER (born 1977)

De 1999 à 2003, un projet de replantation d’un vignoble à Roc-Amadour voit le jour. Il faut rappeler que 150 hectares de vignes étaient plantés sur la commune au début du XXème siècle avant le phylloxéra et l’exode rural. Ces vignes avaient quasiment toutes disparues en 1999.

Capture d’écran 2015-03-20 à 14.58.11

Quatre exploitants possèdent la totalité du vignoble :

  • le G.A.E.C. de Raillette (famille Arcoutel) – 46500 Alvignac
  • la Ferme des Campagnes (famille Salgues) – 46500 Roc-Amadour
  • la Ferme de Lamaresque (famille Malaurie) – 46500 Padirac
  • l’E.S.A.T. (Etablissement Spécialisé d’Aide par le Travail) du Pech de Gourbière – 46500 Roc-Amadour

Les objectifs de ce groupe, outre renouer avec la tradition viticole autrefois bien présente, sont la création d’une activité de  diversification agricole, ainsi que le développement de l’oenotourisme autour d’un nouveau produit du terroir de Roc-Amadour après le  fromage AOC Rocamadour, après l’Agneau du Quercy, La surface totale est de 8 hectares, situés sur les coteaux argilo-calcaires dD’après plantations ont eu lieu progressivement de 2003 à 2008. Le vignoble de Roc-Amadour peut produire jusqu’à 400 hectolitres, soit l’équivalent de 53 000 bouteilles.

Trois cépages différents sont plantés : un hectare de Gamay, trois hectares de Malbec et  cinq hectares de Merlot. Ils ont été choisis en fonction de leur compatibilité technique avec le sol et le climat et de leur complémentarité : le Gamay pour le fruité et la fraîcheur, le Malbec pour son intensité, sa robe noire et sa structure tannique, le Merlot pour ses fruits noirs, ses notes végétales, sa rondeur et sa vivacité.

 Les Vignerons de Roc-Amadour ont créé à ce jour deux cuvées, compte tenu des petits volumes des premières années : l’Amadour Rouge (depuis 2006) et l’Amadour Rosé (depuis 2007), tous deux conditionnés en bouteilles.

 L’Amadour rouge, (Vin de pays du Lot) est un vin agréable à boire. Composé de 60 % de Merlot et de 40 % de Malbec, son nez présente des arômes de fruits noirs, de griotte et d ‘épices. . Nous mettons en garde les amateurs sur les difficultés à conserver ce vin. Nous avons dégusté des vins de 2011 et 2013.

L’Amadour Rosé, (Vin de pays du Lot) Composé de Gamay, Merlot et Malbec,  Le Rosé 2013 était d’une grande limpidité avec une bouche transparente (manque de matières).

Peut être avons nous dégusté des bouteilles mal conservées. Faites nous part de vos impressions.

Prix : moins de 5€.

___________________________________________________________

From 1999 to 2003, a project of replanting of a vineyard in Roc-Amadour was born. 150 hectares of vines were planted in the town at the beginning of the 20th century before the phylloxera and the rural exodus. These vines were almost all disappeared in 1999.

The vineyard belong to 4 operators : 

the Raillette G.A.E.C. (family Arcoutel) – 46500 Alvignac
the farm’s campaigns (family Saeed) – 46500 Roc-Amadour
the Lamaresque farm (family Malaurie) – 46500 Padirac
the E.S.A.T. (center for disabled people) of the Gilmore Pech – 46500 Roc-Amadour

The objectives of this group, also reconnect with the wine tradition once well presented, are the creation of an activity of agricultural diversification, as well as the development of wine tourism around a new product of the terroir of Roc-Amadour after cheese AOC Rocamadour, after the Lamb of Quercy, The total surface area is 20 acres, located on the slopes of limestone, after plantations took place gradually from 2003 to 2008. The Roc-Amadour vineyard can produce up to 10.500 US gallons, the equivalent of 53 000 bottles.

Three different grape varieties are planted: one hectare of Gamay, three acres of Malbec and five hectares of Merlot. They were chosen on the basis of their technical with the soil and climate compatibility and complementarity: the Gamay for the fruity and freshness, the Malbec for her intensity, her black dress and tannic structure, Merlot for its black fruit, vegetable notes, its roundness and vivacity.

The Roc-Amadour Vignerons have created two far cuvées, given the small volumes of the early years: Amadour red (since 2006) and the Rose (since 2007) Amadour, both packaged in bottles.

The Red Amadour, (wine of the Lot) is a pleasant to drink wine. Composed of 60% Merlot and 40% Malbec, its nose has a aromas of black fruit, cherry and spices..We have warned fans about the difficulties to keep wine.

The Amadour Rose, (wine of Lot) compound of Gamay, Merlot and Malbec, we tasted the wines of 2011 and 2013.

Rose 2013 was a clarity with a transparent mouth (lack of material).

Maybe we tasted poorly preserved bottles. Let us know your thoughts – Price: less than € 5.

 

 

 

Pot-de-vin, bribe, bustarella !

Digital StillCamera« L’aubergiste, à la fin, consentit à donner les cinquante écus. Ils signèrent l’acte le lendemain. Et la mère Magloire exigea dix écus de pots-de-vin » Guy de MAUPASSANT  (1850-1893)  – Contes et nouvelles, tome 1

Qu’il soit  lyonnais ou de Californie, le pot, destiné a recueillir du vin, parfois nommé pichet ou  cruche voire broc, peut être constitué de matériaux très différents : Terre cuite, étain, verre, cristal, faïence ou céramique. Il a différentes capacités.

Au départ simple pourboire, le pot-de-vin est devenu péjoratif en se rapprochant de la corruption. On l’offre, on l’accepte ou on le touche sans le boire. Dans le langage des métiers des travaux publics, le pot-de-vin nomme un carrefour giratoire, un rond-point « avec la priorité donnée aux véhicules engagés sur l’anneau. La France compte 40.000, la moitié du nombre total dans la monde. » Le Point du 18/12/2014 –

Mais n‘en faites pas un instrument de mesure de la corruption dans les collectivités locales. Transparency  vous sera d’un meilleur conseil !

Le vin, un produit technique ? (1)

« Question : Qui est plus facile pour un homme de quitter : les femmes ou le vin ?  Réponse : Cela dépend de l’âge. » Anonyme 

Du 2 au 4 décembre, point de tasting, mais toujours de la technique au service du vin avec le salon VINITECH ou SIFEL à Bordeaux. Plus important que  DIONYSUD dont nous avons parlé début novembre. Quelques notes rapides de visite :

SABLIER

Sablier de vinification

  •  La Maison Radoux présente son sablier :Le prototype exposé présente sous la forme d’un sablier, constitué de deux cuves en bois reliées entre elles par un réducteur en inox. Les raisins sont introduits par gravité à travers une porte située au fond de la cuve. Pendant la phase de fermentation, le chapeau de marc se forme en partie haute du sablier, puis, lors du retournement, les raisins remontent lentement dans le haut de la cuve, sans action mécanique. Plus besoin de pompes pour effectuer les opérations de délestages et de remontages.

    Ce retournement peut être effectuée plusieurs fois par jour, favorisant une immersion des raisins et une extraction naturelle par contact peaux/jus. Les baies sont en permanence immergeables dans le jus, l’extraction pouvant s’effectuer sur la partie large aussi bien que sur la partie étroite de la cuve. A suivre dans un prochaine colonne 

Bag-in-Box®, What is it ? c’est une caisse-outre.

Vignoble de Lavaux (Suisse)

Vignoble de Lavaux (Suisse)

« A l’échelle du globe, il aura fallu trente-huit-ans pour que cinquante millions de personnes utilisent la radio, treize ans pour la télévision, quatre ans pour le net, trois ans pour l’iPhone et …quatre vingt jours seulement pour l’iPad. » Karl PALL dirigeant de Google Autriche

Le cubitainer qui favorisait l’oxydation prématurée du vin par contact avec l’oxygène est en train de disparaitre complètement au profit de la caisse-outre, plus connue sous le nom  de sa marque déposée Bag-in-Box® ou BIB en abrégé. La caisse-outre a mis longtemps a s’implanter en France alors que le produit est disponible depuis plus de trente cinq ans.

Durant l’année 2014 dans les hypermarchés et supermarchés plus d’un litre sur trois est vendu dans ce contenant. C’était seulement 15% en 2006. L’aspect très pratique et le bon rapport qualité-prix lui ont permis de faire, si j’ose dire, une percée. La grande distribution s’y est progressivement mise, rassurée par le fort taux de réachat. Le prix moyen est évalué à 2.50 € le litre versus 4.50 €la bouteille. La qualité du vin  est apprécié par le consommateur, mais peu font la différence entre le vieux  « cubi » et le « BIB » notamment pour la durée conservation : Pas besoin de le mettre en cave ou à l’abri de la lumière, pas de date limite de conservation affichée (ne pas dépasser deux ans). Nouveauté : le BIB de un litre qui peut se mettre au réfrigérateur. Il mérite d’aller au-delà des barbecues et réunions champêtres. Inconvénient pour l’export : Il ne s’empile pas et le   vin doit être reconditioné sur place.

Des hommes au service de la vigne (2)

« Sous prétexte d’une prudence qui confine au repliement, nous prenons le risque insensé de notre disparition, et nous ne respectons pas l’impératif moral de la sauvegarde de l’objet le plus complexe de l’univers : notre cerveau. »  Gérald BRONNER (né en 1969)

« Pour éviter les bouchons, je regarde la carte des vins », Raymond DEVOS (1922-2006)

Si les machines envahissent le vignes et les caves –  >>    Des vignes sans hommes ?  –   d’autres hommes et femmes, techniciens, ingénieurs et chercheurs se mettent au service de la vigne de demain  dans leurs usines et leurs laboratoires.  Le futur du vin se trouve dans ces lieux. 

Commençons par le contenant :  Quand le portugais AMORIM leader mondial dHELIXu bouchon ( trois milliards de bouchons par an) s’allie avec O-I le premier fabricant mondial d’emballages en verre, cela donne naissance à  HELIX  – voir photo ci-contre -Son atout : il assure le bouchage et le rebouchage de la bouteille.. Le concept associe un bouchon ergonomique et le goulot fileté d’une bouteille en verre. Le rebouchage de la bouteille est possible.  Quatre ans d’études ont été nécessaires aux deux associés : Le liège vient se réexpandre à l’intérieur du goulot, et créé ainsi son propre pas de vis avec le filetage du goulot. Cette gamme est destinée aux vins entre 4 et 8 euros et une courte durée de conservation  (deux ans). Annoncée en marge de VINEXPO 2013  à Bordeaux, cette alliance entre bouchon et bouteilles a été présenté également au salon  DIONYSUD  à Béziers la semaine dernière. Reste qu’il s’agit d’un marché captif, comme les cartouches d’encre d’une imprimante, les bouchons ne peuvent être utilisés qu’avec la bouteille du même fournisseur, et réciproquement.

Plus adapté pour les vins de longue garde, fabriqué à partir de polymères à base végétale de canne à sucre (ressources renouvelables)., le bouchon  NOMACORC  possède une empreinte carbone nulle. Il permet de respecter la vision du viticulteur en matière de vieillissement. Enfin le débit d’oxygène est variable selon les modèles.

Un vrai bagage à vin

iwa-wine-check-bag-complete-set L’ordre et l’ordre seul fait en définitive la liberté. Le désordre fait la servitude » Charles PÉGUY (1873-1914) C’était une des citations préférées de Charles DE GAULLE.

Le voyageur amateur de vin achetant des bouteilles sur son lieu de villégiature, ou le vigneron portant des échantillons de vin à des prospects, rencontre toujours la difficulté de transport, notamment en avion. Soit une mise dans la valise avec le risque de casse, soit des caisses de vin en frêt aérien avec le coût correspondant.

Aujourd’hui une solution réutilisable existe en bagage en soute, avec le Wine Luggage : Approuvé par les grandes organisations aériennes, il ne dépasse pas 23 kg (50 lbs) pour 12 bouteilles en autorisant plusieurs types de flacons (diamètre et hauteur). Il résiste aux chocs, écarts de températures et aux différences de pression atmosphérique. Les armateurs disent que le vin qui stationne durablement  au soleil dans un container à plus de 40° C perd ses qualités organoleptiques. Il est facile à transporter avec ses roulettes ou ses sangles. Voir photo. Prix : Moins de 100 €.

 Carnet de voyage     www.lazenne.com