La guerre des noms de domaines

« Je prendrai comme position que la spéculation est une bonne chose, sans laquelle les grandes industries du monde s’éteindraient, tout comme la population s’éteindrait sans la passion sexuelle » Emile ZOLA (1840-1902)

Phoenix (AZ) USA –  L’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers ( ICANN ) a confirmé sa volonté de de mettre en vente au plus offrant les suffixes .vin et .wine. La société qui remporterait les enchères pourra mettre en vente  des noms de domaine, dans les deux sens du terme :  Quand les nouvelles extensions seront mis en vente, les acheteurs les plus réactifs pourront s’approprier, par exemple, bordeaux.vin ou cotes-de-provence.wine ou des noms de domaine (viticole) comme Château Mouton-Rothschild ou Château Romanin.

Tout le système de protection juridique européen ou français (création des AOC en 1935)  risque de voler en éclat. Le détournement de notoriété ou le risque de fraude aux appellations n’est pas négligeable. Ici les vignerons américains ne sont pas sur la même attitude, sauf dans la Napa Valley en Californie. Une réplique européenne via l’EFOX se met en place avec l’idée d’un obstacle technique pour bloquer les sites en .wine. Si la vente de vin par internet n’a représenté que 950 millions de US dollars, elle représente déja 27 % des ventes en Chine contre 10 % en Europe.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s