America first : Derrière les chiffres ?

« L’ennui est que pour qu’il y ait cohésion, il faut qu’il y ait cohérence. Entre les objectifs d’abord, entre les moyens mis en œuvre pour les atteindre ensuite. Or, dès qu’on entre dans la définition des objectifs, l’ambiguïté apparaît. Le pouvoir est naturellement le lieu des intérêts égoïstes » Françoise GIROUD (1916-2003) La comédie du pouvoir

Selon l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin,  les Etats-Unis sont devenus le premier marché du vin avec plus de 29 millions d’hectolitres dépassant la France dont la consommation est en baisse de 7% avec plus de 28 millions d’hectolitres (chiffres 2013). Par habitant, le consommateur français garde sa suprématie (chiffres 2011) avec 1.2 bouteille par semaine, soit six fois plus que l’amateur de vins d’outre-Atlantique. La production mondiale de vin augmente alors que la consommation est en baisse de 1% à 239 millions d’hectolitres (chiffres 2013).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s