De la pénurie…. à la mévente du vin français ?

degustation« Il faut toujours une traduction plastique aux sentiments des Français, qui ne peuvent rien éprouver sans l’incarner dans un homme. » Maurice BARRÈS en 1900  – (1862-1923)

« Le talent est la faculté de concentrer son attention sur tel ou tel objet et d’y voir quelque chose de nouveau, quelque chose que les autres ne voient pas. » Léon TOLSTOÏ  (1828-1910) 

France – Petite vendange globale

 La vendange  2013 a été extrêmement faible et cela pour la deuxième année d’affilée. La production atteint seulement  42,3 millions d’hectolitres, soit un recul de 7 % par rapport à la moyenne enregistrée de 2008 à 2012. Donc la France n’aura pas assez de vin à exporter en 2014 pour préserver sa part de marché.

France –  Exportations : Chute en volume

Le bilan commercial de 2013 demeure, lui, celui d’une excellente année pour les vins dans un contexte mondial difficile . Les exportations se sont maintenues avec un chiffre d’affaires de 11,12 milliards d’euros, quasi stable. Les exportations de vins ont reculé de 3,1 % en volume, mais sont se sont stabilisées en terme de  chiffre d’affaires à 7,6 milliards d’euros. Les bonnes performances du champagne et des autres vins effervescents ont compensé la stabilisation des vins tranquilles.

Chutes de ventes de Bordeaux en Chine 

Il y a quelques mois encore les Bordelais se félicitaient tous d’avoir conquis la clientèle chinoise. La soif des Chinois pour les vins français semblait infinie, au point que l’empire du Milieu avec Hong-Kong  était devenu le premier marché à l’export du bordeaux avec près de 600 millions d’euros. En 2013, la tendance s’est inversée. : Les ventes se sont effondrées  en baisse de 16 % en volume et de 18 % en valeur, selon le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB).

Bordeaux –   Exportations globales stables en valeur 

L’exportation toutes destinations confondues a diminué de 2 % pour un marché de 2,14 milliards d’euros, en baisse de 6 %. Les tendances sont les mêmes en Europe. Les expéditions ont progressé de 5 %, avec 133 millions de bouteilles, mais les prix n’ont pas suivi, accusant une baisse de 6 %, à 1,32 milliard d’euros. Sur le territoire français les ventes ont légèrement diminué (- 1 %). Les foires aux vins n’ont pas donné les résultats escomptés et les acheteurs ont jugé les prix trop élevés.

Vallée du Rhône :  Exportations en Hausse

Exportations en hausse de 5 % en 2013 versus 2012. La progression en valeur atteint, elle, 8,1 % avec 459 millions d’euros générés selon les chiffres d’Inter-Rhône. Les principaux marchés sont la Belgique et le Royaume-Uni.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s