Le syndrome chinois

« – Que pensez-vous des Chinois ? – Je ne sais pas, je ne les connais pas tous. » Paul CLAUDEL (1868-1955)

 Comme dans le film éponyme (1), les éléments pour une crise majeure sont aujourd’hui rassemblés. Pourtant depuis  2007, nous ne cessons, dans cette colonne, d’illustrer les progrès de la viticulture chinoise, de montrer l’augmentation des importations de vin en Chine et les risques encourus.

 Les exportations vers la Chine ?

 Sur les 763 millions d’euros de vin exportés en Chine en 2012, la France (546 millions), l’Espagne (89 millions) et l’Italie (77 millions) ont une part prépondérante. La Chine représente le troisième marché pour les exportations françaises de vin et le premier pour les vins de Bordeaux : Avec l’équivalent de 48 millions de bouteilles, il pèse aujourd’hui 27 % des exportations selon le Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux. Soit plus de  deux fois et demi le marché allemand. Les ventes en valeur génèrent 565 millions d’euros, soit 26 % du total, dépassant même la Grande- Bretagne pourtant importateur de grands vins.

La production chinoise ?

La Chine possède désormais le 5e vignoble mondial. Les autorités chinoises pour des raisons sanitaires, encouragent  la consommation de vin au détriment des alcools forts. Dans les Echos, président du conseil de surveillance de Vinexpo précise « En produisant du vin, la Chine fabrique aussi des consommateurs. On estime qu’ils sont 100 à 150 millions et le marché va progresser comme celui des Etats-Unis il y a trente-cinq ans »

Les acquisitions chinoises dans le vignoble mondial

Jusqu’à ces derniers mois les acquisitions chinoises étaient modestes. Aujourd’hui, ils montent en gamme : Château de Viaud, Château Bellefont Belcier en Saint Emilion, Château Bernadotte en Pauillac ont été achetés par des groupes chinois – Le groupe chinois Haïchang est propriétaire d’une vingtaine de propriétés. Au total, environ 450 hectares avec une capacité de production d’environ 3 millions de bouteilles par an. Plusieurs  propriétés en Californie sont également passées sous pavillon chinois.

(1)  un film de James Bridges

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s