Des chiffres et des litres (3) : Baisse de la consommation ?

« Le pouvoir n’use que ceux qui ne l’ont pas » Giulio ANDREOTTI (né en 1919)

 Alors que les exportations françaises de vin battent des records (en chiffre d’affaires, pas en volume), il est vraisemblable que la consommation ne cessera de baisser en France dans les vingt prochaines années. Elle a déjà perdu plus de 17 % sur les huit dernières années.

Une équipe de l’Ecole Supérieure de Commerce de Pau a publié en juillet dernier dans l’International Journal of Entrepreneurship and Small Business  une étude de référence. Trois générations ont été étudiées

  •  Les plus de 65 ans qui consomme régukièrement en famille et entre amis.
  • Les 30-40 ans ont une consommation occasionnelle et festive.
  • Les moins de 30 ans redoutent les dégâts sur la santé et considèrent le vin comme un produit de luxe.

De plus, la part des non-consommateurs absolus est passée de 19 % en 1980 à 38 % en 2010. Elle s’établira à 43 % en 2015.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s