Des chiffres et des litres (1)

« La différence entre un homme d’Etat et un politicien, c’est que l’homme d’Etat sait se passer du pouvoir » Charles DE GAULLE (1890-1970)

Voilà une belle référence dans les livres sur l’économie du vin : Fini les sols argilo-granitiques, les sulfites et la première bouche trop acide : enfin le merchandising, les ventes en primeur, le marketing et le management envisagés sous l’angle économique. Même la psychologie et son triangle de Karpman, chacun adoptant successivement le rôle de persécuteur, de victime ou de sauveteur. Voilà qui nous change du triangle Langon-Bordeaux-Libourne !   

 Carnet de lecture

« AlphaBEM du vin »  sous la direction de Florine Livat-Pécheux et Pierre Mora – BEM Bordeaux, 2012, 14 €

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s