Enfin du vin bio ?

« Nothing half way »   Hunter S. THOMPSON (1937-2005) – “Ne  fais jamais rien à moitié”

Jusqu’à présent, les bouteilles ne pouvaient porter que la mention «  vins obtenus à partir de   raisins issus de l’agriculture biologique » . Dans la cave subsistait  le non-biologique, l’horrible chimie. Aujourd’hui tout change ! 

Le Comité permanent de l’agriculture biologique de la Commission  Européenne s’est mis d’accord le 8 février 2012 pour définir les règles  concernant l’appellation « vin biologique » : La quantité de sulfites admissible  pour obtenir l’appellation « vin biologique » devra être inférieure à  100 mg par litre de vin rouge (150 mg
pour le non-biologique) et inférieure à 150 mg par litre de vin pour le vin blanc (200 mg pour le non-biologique). Des labels déjà existants offrent des quantités inférieures (Déméter ou Nature et Progrès).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s