Un médoc peut en cacher un autre

« Une victoire racontée en détail, on ne sait plus ce qui la distingue d’une défaite » Jean Paul SARTRE (1905-1980) 

L’appellation « cru bourgeois du Médoc »  annulée un tribunal de Bordeaux en 2007, va réapparaître avec la vendange 2010 sous une autre forme après deux années de vide juridique. Après une dégustation à l’aveugle de chaque millésime,  par un jury indépendant. Le classement ne sera valide que pour un an. L’ancien classement comptait 444 crus, celui de 2003 247 crus, d’où les procès et l’annulationDepuis le 1er août 2009, la classification française des vins a été  fixée selon les règles communautaires, Les AOC (appellations d’origine contrôlée) sont devenues des AOP (appellations d’origine protégée). Les vins de pays relèvent de l’IGP (indication géographique protégée).  Les vins de table ne peuvent se prévaloir d’aucune indication géographique d’origine. Mais ils peuvent mentionner le millésime et le cépage dominant : Un riesling 2010 ne provient pas forcément d’Alsace !  Les vins de table ne font l’objet d’aucune contrainte de production, d’aucune limite de rendement  ni de règles en matière de vinification. Les vignerons pourront donc agir selon leur plaisir, pour le meilleur et pour le pire !  

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s