Primeurs : Le Bordeaux à mille euros !

« Dans une stratégie à trois, il faut être l’un d’eux » Otto von BISMARCK (1815-1898)

 

Comme d’habitude l’arbre cache la forêt. Les profits d’une minorité de châteaux cachent les difficultés de la viticulture bordelaise. Quelques clients étrangers vont s’arracher la production 2009 dans une fourchette entre 450 et 600 euros la bouteille….qui ne sera livrée qu’en 2012. « Le meilleur millésime depuis 1982 » selon certains négociants. Avec la marge du négociant et les taxes, nous arriverons à 1000 euros, soit 200 euros le verre. A l’autre bout de l’échelle, le tonneau (900 litres) de Bordeaux rouge AOC a du mal à dépasser une seule bouteille des grands crus classés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s